Les Syriens poursuivent leur condamnation de la proclamation de Trump

Gouvernorats – SANA/ Des personnalités officielles et populaires de la population de Quneitra ont organisé à Damas et sa banlieue des sit-in de protestation contre la proclamation du président américain Donald Trump sur le Golan occupé.

Les participants aux sit-in, qui ont eu lieu dans les deux gouvernorats de Damas et sa banlieues, ont dénoncé la proclamation fausse et illégale de l’administration américaine qui se contredit avec les résolutions internationales, affirmant que le Golan est syrien et arabe.

Un certain nombre de participants ont exprimé leur mécontentement face aux politiques adoptées par l’administration américaine à l’égard des peuples de la région et à leur partialité totale aux côtés de l’entité israélienne qui occupe les territoires arabes en Palestine, au Golan et au sud-Liban.

Dans le même contexte, la branche de l’Union des journalistes dans la région sud, avec la participation de l’Association des Golanais et des personnalités civiles, ont observé devant le siège de la branche de l’Union, un sit-in de protestation contre la proclamation du président américain.

Les participants ont porté des pancartes dénonçant la proclamation de Trump, qui ne changera pas les faits historiques confirmant que le Golan est un territoire syrien.

De même, ils ont salué la fermeté de nos compatriotes au Golan occupé et leur attachement à leur terre et à leur identité syrienne, soulignant que la proclamation de Trump reflète le manque de respect par l’administration américaine et sa violation de la Charte des Nations unies et de ses résolutions internationales, ainsi que de la souveraineté et des droits des peuples à décider de leur sort.

A Deir Ezzor, les habitants du gouvernorat ont également condamné, lors d’un sit-in observé aujourd’hui, la proclamation du président américain sur le Golan occupé.

Les participants à ce sit-in ont porté des pancartes qui rendent hommage à la fermeté de nos compatriotes au Golan occupé et qui insistent sur l’identité syrienne du Golan, scandant des slogans qui condamnent la proclamation de Trump, la considérant comme ‘’violation du droit international et qui sert l’entité sioniste’’.

Les habitants de la Ghouta orientale ont exprimé leur dénonciation et refus de la proclamation du président américain Donald Trump sur le Golan syrien occupé, la considérant comme «nulle et se contredit avec les chartes et les droits internationaux ». Ils ont affirmé que le Golan restera syrien.

Lors d’un sit-in, les habitants de la ville de Saqba dans la banlieue de Damas ont déclaré à Sana que toute proclamation ou mesure n’effacera pas l’identité du Golan syrien occupé qui reviendra à la mère patrie.

Le gouverneur de la banlieue de Damas, Alaa Mounir Ibrahim, qui a pris part au sit-in, a indiqué que le peuple syrien qui avait lutté et résisté au terrorisme tout au long d’années, ne se reposera jusqu’à ce que tous ses territoires occupés soient libérés, précisant que le Golan occupé restera syrien et il reviendra au giron de la mère patrie.

D.H./ R.B.

Check Also

Ghabbach examine avec son homologue libanais la coopération bilatérale pour transporter les victimes libanaises du naufrage du bateau

Damas-SANA / Lors d’un appel téléphonique, le ministre de la Santé, Hassan Ghabbach, a examiné …