Aoun: La décision de Trump de reconnaître l’annexion du Golan syrien occupé à l’entité d’occupation israélienne se contredit avec le droit international

Moscou -SANA /Le président libanais, Michel Aoun, a affirmé que la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître l’annexion du Golan syrien occupé à l’entité d’occupation israélienne se contredit avec le droit international et les résolutions du Conseil de sécurité.

Lors d’une rencontre tenue aujourd’hui à Moscou avec le président de la Douma, Viatcheslav Volodine, Aoun a dit : « Le Golan est un territoire syrien occupé », faisant savoir que cette décision porte atteinte également aux intérêts libanais d’une façon directe.

Razane

Check Also

Sabbagh souligne les positions des paysans irakiens appuyant le peuple syrien dans sa bataille contre le terrorisme

Bagdad/Le président de l’Assemblée du Peuple, Hammouda Sabbagh a rencontré aujourd’hui au siège de sa …