Poursuite des condamnations internationales des déclarations de Trump sur le Golan syrien occupé

Capitales -SANA /Les condamnations internationales des déclarations du président américain sur le Golan syrien occupé se poursuivent pour le deuxième jour.

Le ministère irakien des AE a fait savoir que les déclarations de Trump sur le Golan syrien occupé se contredisent avec le droit international.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère, Ahmad al-Sahhaf, a souligné que les déclarations de Trump légitiment l’occupation et se contredisent avec le droit international, ajoutant que l’Irak soutient les résolutions internationales adoptées par le CS qui confirment la mise d’un terme à l’occupation.

En outre, le ministère palestinien des Affaires étrangères a affirmé que le Golan est un territoire syrien occupé par “Israël” depuis 1967, soulignant que les déclarations du président américain, Donald Trump à ce propos constituent une violation flagrante du droit et de la légalité internationaux.

Rapporté par l’agence de presse officielle ‘’Wafa’’, le ministère des Affaires étrangères a fermement condamné, dans un communiqué publié aujourd’hui, ces déclarations révélant qu’elles visent à consacrer le colonialisme’’.

Le ministère des Affaires étrangères a appelé la Communauté internationale, en particulier les pays qui se disent soucieux de la paix et de la stabilité dans la région, à unir leurs efforts pour mettre fin à la partialité américaine aux côtés de l’occupation et de sa politique, en tant qu’une agression directe contre les droits des Palestiniens et des Arabes.

En outre, la ligue syrienne pour les Nations unies a dénoncé les déclarations de Trump sur le Golan syrien occupé.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à SANA, la ligue a appelé l’ONU, le CS et le secrétariat général des Nations unies à adopter une position unifiée et ferme pour préserver les principes des Nations unies et les résolutions internationales.

Bulletin français

Check Also

Miqdad : Les pays hostiles utilisent des méthodes non humanitaires dans la guerre de siège contre la Syrie

Damas/Le vice-ministre des affaires étrangères et des Expatrié, Fayçal Miqdad, a indiqué que la guerre …