L’ambassadeur Ala : Les Golanais s’attachent toujours à leur appartenance à la mère patrie

Genève -SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès du bureau de l’ONU et des organisations internationales à Genève, Hussam Eddine Ala, a affirmé que les Golanais s’attachent toujours à leur appartenance à la mère patrie et à l’identité arabe syrienne face aux violations systématiques menées contre leurs droits par les autorités de l’occupant israélien qui continuent à imposer des mesures arbitraires et des politiques systématiques ayant pour objectif de rompre leur lien à la mère patrie.

Dans un communiqué qu’il a lu devant la 40e session du Conseil des droits de l’Homme- l’article 7 sur l’état des droits de l’Homme en Palestine et dans les autres territoires arabes occupés, l’ambassadeur Ala a fait savoir que les mesures punitives et discriminatoires adoptées par les autorités d’occupation constituent des violations flagrantes des droits civils, économiques, sociaux et culturels des habitants du Golan.

Et l’ambassadeur Ala d’ajouter : « Dans une violation de la résolution onusienne N°497 de l’an 1981, les tentatives israéliennes d’imposer les lois et le mandat aux Golanais s’accentuent simultanément avec l’accentuation des campagnes de colonisation, via la poursuite de la construction et de l’élargissement des colonies, le redoublement du nombre des colons et l’octroi des facilitations pour l’investissement, destinées à encourager la colonisation ».

L’ambassadeur Ala a précisé que les autorités d’occupation israélienne continuent à violer leurs engagements en tant que force d’occupation grâce aux Etats-Unis et leurs alliés dans les organisations internationales, y compris le Conseil des droits de l’Homme, qui leur assurent la protection et le parrainage.

Et l’ambassadeur Ala de poursuivre : « La Syrie insiste sur le rôle de ce Conseil et ses responsabilités d’obliger les  autorités de l’occupation israélienne à respecter les droits des habitants du Golan syrien occupé et à demander des comptes aux responsables de la violation de leurs droits tout au long de 5 décennies d’occupation».

En outre, l’ambassadeur Ala a fait noter que le droit souverain de la République arabe syrienne de récupérer le Golan syrien occupé jusqu’à la ligne du 4 juin de l’an 1967 est inaliénable, assurant que l’entité de l’occupant israélien doit réaliser que ses pratiques seront vouées à l’échec devant la fermeté des Golanais.

L’ambassadeur Ala a enfin fait savoir que la Syrie réitère son soutien aux droits nationaux légitimes du peuple palestinien, dont à la tête le droit au retour et à l’établissement de son Etat indépendant avec al-Qods pour capitale, et réclame le retrait israélien de ce qui est resté des territoires libanais occupés.

Razane

Check Also

Avec la participation de la Syrie, ouverture du 5e Forum économique international de Yalta

Yalta-SANA/ Avec la participation de 89 pays, dont la Syrie, le 5e Forum économique international …