En présence de la Première Dame, Asma al-Assad, festivité pour l’inscription du patrimoine culturel syrien sur la liste du patrimoine humanitaire mondial

Damas-SANA / En présence de la Première Dame, Asma al-Assad, et à l’occasion de l’inscription du 1er élément syrien sur les listes du patrimoine humanitaire mondial, la commission nationale syrienne de l’UNESCO et le Trust syrien pour développement, en collaboration avec le ministère de la Culture, ont organisé la festivité « Les ombres » à Tekiyeh Souleymania antique au milieu de la présence des représentants gouvernementaux et avec la participation des personnes concernées par le patrimoine syrien.

La festivité s’est concentrée sur la richesse et la diversité du patrimoine syrien immatériel qui avait inscrit en novembre dernier son premier élément sur la liste du patrimoine humanitaire en tant que patrimoine protégé en urgence par l’UNESCO, ainsi que des éléments du patrimoine immatériel qui seraient inscrits sur la liste du patrimoine humanitaire mondial.

Dans une allocution, le ministre adjoint de la Culture, Tawfiq Imam, a insisté sur l’importance de préserver le patrimoine syrien en tant qu’héritage national à l’ombre de la guerre systématique déclenchée contre la Syrie et dont certains objectifs sont de détruire la civilisation et la culture syriennes qui reflètent son histoire et son rôle dans la construction de la civilisation humaine.

De son côté, le secrétaire général du Trust syrien pour le développement, Fares Kallas, a parlé du patrimoine syrien matériel et immatériel et du rôle des associations culturelles et des organisations gouvernementales et non-gouvernementales pour attirer l’attention internationale à la réanimation du patrimoine syrien dans le monde.

Au terme de la festivité, qui avait compris des présentations artistiques et des documentaires relatifs au patrimoine immatériel syrien dans une salle, en train de restauration, à Tekiyeh Souleymania, Kallas et Imam ont tenu une conférence de presse conjointe, dans laquelle ils ont expliqué les pas relatifs à la candidature du patrimoine matériel et immatériel syrien à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial et ont affirmé l’importance de la préservation de cet héritage de civilisation et du rôle des organisations non-gouvernementales, des associations et des commissions gouvernementales dans la consolidation du patrimoine culturel syrien, ainsi que du rôle de la société locale, des artisans, des artistes et des écrivains dans la garantie de la préservation des trésors culturels syriens.

A.Chatta

Check Also

Poutine souligne la nécessité de parvenir à une solution politique à la crise en Syrie

Douchanbé – SANA/ Le président russe, Vladimir Poutine, a souligné la nécessité de parvenir à …