Dans un acte anticipé, Washington se prépare à transférer ses agents terroristes de la Syrie

Damas-SANA / Les Etats-Unis tentent de sauver ce qui est resté de leurs agents terroristes, dont le rôle criminel contre les Syriens a fini, en élaborant des plans immédiats afin de les transférer hors de la Syrie et d’exercer des pressions sur leurs alliés pour les accueillir.

Ce n’est pas la première fois que Washington transfère des terroristes, puisque de telles opérations s’étaient répétées pendant les années passées, en particulier à Deir Ezzor.

Les avions militaires américains ont transporté des terroristes de Daech, contre lesquels les Etats-Unis prétendent lutter en Syrie et en Irak, alors qu’ils les aident et leur assurent des facilités financières et logistiques.

Washington n’a pas tenté cette fois-ci de camoufler ses plans pour aider ses agents, mais il les a annoncés publiquement.

Un responsable américain a dit à l’AFP que les Etats-Unis sont prêts à prendre part au transfert de ce qui est resté des terroristes qui portent des nationalités étrangères avec leurs familles.

De même, une source française bien informée a fait allusion aux possibilités d’utiliser des avions américains en vue de transporter des terroristes français et autres de plusieurs nationalités hors de la Syrie.

Les pays occidentaux, qui avaient beaucoup ignoré les mises en gardes syriennes répétées que le terrorisme se répercutera aux pays qui l’ont soutenu, affrontent actuellement un dilemme ayant des dimensions diplomatiques, juridiques, logistiques et politiques, notamment la France dont le peuple refuse le retour des terroristes portant la nationalité française et n’a pas oublié les attentats terroristes sanglants qui avaient visé de nombreuses zones françaises pendant les années précédentes.

Le rôle de Washington dans le soutien aux terroristes en Syrie a été incarné dans le transfert des éléments des « Casques blancs » et de leurs familles en juillet dernier dans une opération secrète nocturne, élaborée et exécutée par l’entité d’occupation israélienne à la demande des Etats-Unis et des pays européens.

A l’ombre de l’échec des plans américains en Syrie et du rapprochement de la fin de la présence militaire américaine illégale en Syrie, dont l’objectif est de soutenir les réseaux terroristes, Washington tente de transférer les terroristes qu’il soutient pour les utiliser dans de nouveaux crimes dans l’avenir.

A.Chatta

Check Also

L’ambassadeur de Russie à Damas: Nous œuvrons pour rouvrir le centre culturel russe à Damas avant la fin de l’année en cours

Damas-SANA/  L’ambassadeur de Russie à Damas, Alexander Efimov, a affirmé les possibilités de rouvrir le …