La Syrie et l’Iran paraphent un accord de coopération économique bilatérale

Téhéran/La Syrie et l’Iran ont paraphé aujourd’hui à Téhéran un accord de coopération économique stratégique de longue terme.

Le ministre de l’Economie et du Commerce extérieur, chef de la délégation syrienne aux réunions du Comité économique ministériel commun, Mohammad Samer Khalil, a signé pour la Syrie, tandis que le ministre iranien des Routes et de l’Urbanisme, Mohammad Isalmi, chef de la délégation iranienne aux mêmes réunion, a signé pour son pays, en présence de l’ambassadeur de Syrie à Téhéran, Adnan Mahmoud, et de l’ambassadeur iranien à Damas, Jawad Turk Abadi.

Prenant la parole, Khalil a qualifié d’ «excellentes à tous les niveaux» les relations entre les deux pays qui aspirent à haut niveau de coopération économique à l’instar des autres domaines.

Khalil a précisé que le paraphe de l’accord constitue une coopération globale dans les domaines financier et bancaire et permettra aux sociétés iraniennes d’être présentes dans le domaine de l’investissement en Syrie. « Cet accord va faciliter l’échange commercial et annulera les obstacles entravant le développement de la coopération bilatérale », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le responsable iranien a affirmé que les relations historiques entre les deux pays sont actuellement dans un tournant le plus important, précisant que tous les efforts déployés et les mesures prises par les deux gouvernements aboutiront à la réalisation de la sécurité permanente et de la paix dans la région et d’une vie digne pour les deux peuples frères.

D’autre part, lors de sa rencontre avec le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des mines et de l’Agriculture en Iran, Gholam Hossein Shafei, Khalil a indiqué que les deux pays avaient surmonté les obstacles qui se dressaient devant le développement des relations bilatérales, exprimant la grande volonté des deux parties de développer les relations bilatérales, surtout économiques.

Khalil a appelé à ouvrir des comptes et des banques conjoints, soulignant l’importance de la coopération entre la Banque centrale de Syrie et la Banque centrale d’Iran, en particulier après la signature de l’accord de coopération économique.

Khalil a ajouté que la priorité dans le processus de reconstruction sera octroyée aux sociétés iraniennes, soit au niveau gouvernemental ou au niveau du secteur privé.

R.Bittar

 

Check Also

La Syrie et la Russie imputent aux Nations unies la responsabilité de réduire l’ampleur de la catastrophe humanitaire dans le camp de Hall à Hassaké

Moscou-SANA/Les deux commissions de coordination syrienne et russe concernées par le retour des déplacés syriens, …