Le président irakien : Nécessité de consolider la coordination sécuritaire entre la Syrie et l’Irak dans la guerre contre le terrorisme

Bagdad / Le président de l’Irak, Fouad Massoum, a souligné la nécessité de renforcer la coordination sécuritaire entre la Syrie et l’Irak, notamment dans la guerre contre le terrorisme.

Recevant aujourd’hui le général Mohammad Chaar, ministre de l’Intérieur, et la délégation qui l’accompagne, Massoum a mis en exergue les relations « historiques » qui rassemblent les deux pays frères.

De son côté, le général Chaar a affirmé la nécessité de promouvoir la coopération et la coordination conjointes entre les deux pays, en particulier dans la lutte antiterroriste.

Le général Chaar a, aussi, discuté avec le ministre irakien de l’Intérieur, Qassem Araji, des relations bilatérales et des moyens de les promouvoir.

Les deux parties sont convenues de réactiver les accords conclus entre les ministères de l’Intérieur dans les deux pays, surtout la redynamisation du haut comité mixte créé en vertu d’un mémorandum d’entente, l’échange des informations, l’éradication des cellules terroristes et la lutte contre le crime organisé.

Chaar a, en outre, rencontré le ministre irakien des AE, Ibrahim Jaafari, qui a mis l’accent sur les victoires réalisées par la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme.

Chaar a assuré que les victoires réalisées sur le terrorisme dans les deux pays frères sont des victoires pour tous les deux, parce que les défis sont les mêmes, ainsi que l’ennemi.

Enfin, Chaar et la délégation qui l’accompagne ont visité l’Académie de la Police et nombre d’établissements sécuritaires irakiens, y prenant connaissance de leurs programmes scientifiques et sécuritaires.

Al-Abbadi discute avec al-Chaar des moyens de renforcer la coopération en matière de la sécurité

Le Premier ministre irakien Haidar al-Abbadi a discuté lors de sa rencontre avec le ministre de l’Intérieur, le général Mohammad al-Chaar, des moyens de renforcer la coopération au niveau sécuritaire entre les deux pays frères.

Les deux parties ont indiqué que le danger du terrorisme menace la région et le monde, soulignant la nécessité de coordonner les efforts conjoints pour ouvrir le passage frontalier de Boukamal afin d’activer l’échange commercial entre les deux pays.

Bulletin français

Check Also

Sit-in populaire à Deir Ezzor pour condamner l’agression turque et célébrer les victoires de l’armée arabe syrienne

Deir Ezzor – SANA/ Les habitants de la ville de Deir Ezzor ont observé aujourd’hui un …