Assad à Di Mistura: La Syrie est disposée à fournir toute aide nécessaire et à coopérer pour faire réussir la mission de l’émissaire dans l’intérêt du peuple syrien

Damas / Le président Bachar al-Assad a exprimé la disposition du gouvernement syrien à poursuivre l’action avec l’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Staffan Di Mistura, à fournir toute aide nécessaire et à coopérer pour faire réussir sa mission dans l’intérêt du peuple syrien afin de parvenir à une solution qui met fin au terrorisme et élimine toutes ses organisations quelle que soient leurs noms.

“Le succès de la mission de Di Mistura est un succès pour la Syrie et son peuple”, a affirmé le président al-Assad qui a précisé que ce qui se passe en Syrie et dans toute la région faite de la lutte contre le terrorisme une priorité car ce phénomène est le plus grand danger qui menace tout le monde.

“Tout progrès dans la lutte anti-terroriste contribuera au soutien des réconciliations nationales qui ont réussi jusqu’à présent dans un grand nombre de zones, et ce pour qu’elles soient un point de départ d’un dialogue intersyrien global”, a indiqué le président al-Assad.

Les points de vue des deux parties étaient identiques quant à l’importance de la résolution de l’ONU 2170 sur la lutte contre le terrorisme et la nécessité de l’appliquer d’une façon correcte.

Pour sa part, Di Mistura a souligné qu’il n’épargnera aucun effort, avec toutes les parties à l’intérieur et à l’extérieur de la Syrie, pour parvenir à un règlement pacifique de la crise dans ce pays via un processus politique en parallèle avec la lutte anti-terroriste et les réconciliations nationales.

Dans une déclaration faite aux journalistes,Di Mistura a affirmé que la menace terroriste est devenue une source d’inquiétude et de crainte pour le monde, la chose qui fait de la lutte anti-terroriste une priorité, qui ne peut être réalisée sans l’accélération d’un processus politique qui aboutit à une situation sécuritaire différente et meilleure pour les familles syriennes.

Di Mistura a souligné la nécessité d’aider les Syriens à  parvenir à une solution politique globale, tenant compte des  développements, dont le danger des groupes terroristes, défini par la résolution du Conseil de sécurité n° 2170.

”Il est évident qu’il faut lutter contre les groupes terroristes”, a fait noter Di Mistura, qui a affirmé en même temps que ”L’opération de la lutte anti-terroriste, qui est  intégrale et mutuelle, comprend la prise des mesures  sécuritaires plus fortes et le lancement d’une processus politique global, qui contribue à isoler les terroristes du reste des habitants”.

”Mes rencontres à Damas étaient réussies et ma rencontre avec le président Bachar al-Assad était longue et très fructueuse”, a révélé Di Mistura.

Il a, en outre, indiqué que les Nations Unies œuvrent durement pour aider le gouvernement syrien et les citoyens syriens, atténuer les violences en tant que priorité et acheminer les aides et les services aux familles syriennes.

Di Mistura a conclu en affirmant qu’après la fin de ses rencontres à Damas, il s’orientera vers la région pour s’entretenir avec nombre de dirigeants, puis vers l’Assemblée générale de Nations Unies pour soumettre son rapport au secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-moon, sur les points de vue et les suggestions obtenues de l’intérieur de la Syrie, des Syriens à l’étranger, de la communauté internationale et de la région.

D.H./ L.A.

 

Check Also

Autorisation des personnes bloquées à l’étranger à entrer via les points de passage frontaliers légaux avec le Liban

Damas-SANA / Le groupe gouvernemental concerné par la stratégie de la lutte anti-coronavirus a décidé …