Le Conseil de sécurité adopte une Déclaration interdisant le commerce du pétrole avec les terroristes en Syrie et en Irak

Nations Unies / Le Conseil de sécurité a adopté aujourd’hui une Déclaration commune, avancée par la Russie, sur l’interdiction du commerce du pétrole avec les groupes terroristes en Syrie et en Irak.

Le Conseil a assuré dans sa Déclaration que l’achat du pétrole des groupes terroristes, tels que le réseau de l’Etat Islamique en Irak et au Levant et le Front Nosra en Irak et en Syrie, se soldera par l’imposition des sanctions à de telles transactions qui représentent un appui financier aux terroristes.

Le Conseil a insisté sur son engagement à la souveraineté, l’indépendance et à l’unité des territoires en Syrie et en Irak et condamne toute contribution directe ou indirecte aux transactions pétrolières avec les terroristes.

Le Conseil a appelé tous les pays à être certains que leurs citoyens ne prennent point part à cette action illégale et à informer le Conseil de sécurité en cas de son existence.

“La prise de contrôle des établissements pétroliers assurera un revenu aux terroristes, ce qui les appuient à enrôler d’autres terroristes, dont des étrangers, pour mener leurs attaques”, a fait allusion le Conseil.

Le Conseil a fait savoir que le commerce du pétrole avec les groupes terroristes transgresse les résolutions des Nations Unies, appelant tous les pays à garantir l’interdiction à leurs citoyens et à toute personne résidant sur leurs territoires de traiter avec les groupes terroristes armés dans le domaine pétrolier.

A noter que la Russie avait avancé en juin dernier une initiative pour interdire le commerce du pétrole avec les terroristes en Syrie et en Irak.
A. Chatta

Check Also

L’ambassadeur Attyah présente ses lettres de créance au directeur général de l’OIAC

La Haye-SANA / L’ambassadeur permanent de la République arabe syrienne à l’OIAC, a présenté aujourd’hui …