Vingt tués au Yémen du fait des raids effectués par des pays du Golfe

Sanaa / Vingt civils ont été tués, dont des enfants et des femmes, et 24 autres blessés dans les raids effectués dès le matin par des chasseurs des pays du Golfe contre plusieurs sites au Yémen, selon une source sécuritaire yéménite.

La source a déclaré au correspondant de Sana que les chasseurs ont ciblé l’aéroport de Sanaa, la base aérienne de Delimi à l’école de la Garde républicaine, l’ancien siège du commandement de la Garde républicaine, l’ancien siège de la 1ère Brigade, l’école de Haqqa à Washha et autres.

Une source du ministère yéménite de la défense a affirmé que les forces armées et tout le peuple yéménites intercepteront cette agression qui transgresse toutes les lois internationales et constitue une violation de la souveraineté du Yémen.

Notons que l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Bahreïn, le Qatar, le Koweït et l’Egypte avaient annoncé hier leur participation à cette agression injuste contre le Yémen. La Maison Blanche avait affirmé, dans un communiqué, que les Etats-Unis coordonnent étroitement avec leurs alliés, dont en tête l’Arabie Saoudite, quant aux « opérations militaires » au Yémen.

L.A.

Check Also

Les forces de défense aérienne russes repoussent un bombardement ukrainien au Donbass.

Moscou-SANA/ Les forces de défense aérienne russes ont repoussé un bombardement ukrainien contre la région …