Miqdad examine avec Pedersen les derniers développements de la situation en Syrie et dans la région

Damas –SANA/ Fayçal Miqdad, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, a reçu aujourd’hui Geir Pedersen, l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie et la délégation qui l’accompagne.

Les deux parties ont passé en revue les derniers développements relatifs à la situation en Syrie et dans la région.

L’envoyé spécial, Pedersen, a évoqué les résultats des tournées et des rencontres qu’il a tenues au cours de la dernière période, et les efforts qu’il déploie dans le cadre de son mandat.

De son côté, le ministre Miqdad a expliqué les principaux défis auxquels la Syrie est confrontée, représentés notamment par les effets négatifs que le terrorisme et les mesures coercitives unilatérales ont laissés sur l’économie syrienne et la vie des Syriens, ainsi que la poursuite de la présence illégale américaine et turque sur les territoires syriens en une violation flagrante de la souveraineté syrienne et du droit international.

Dans un point de presse qu’il a tenu à l’issue de la rencontre, Pedersen a indiqué que sa visite effectuée à Damas reflète la poursuite du dialogue approfondi et continu avec le gouvernement syrien.

Pedersen a dit : « Il n’y a pas de sanctions onusiennes contre la Syrie, mais il y a des sanctions américaines et européennes, et ce sujet est constamment discuté avec le gouvernement syrien et les autres ».

Bulletin français

Check Also

Ghabbach : 21 pays en Méditerranée orientale ont élaboré une stratégie ou un plan d’action national sur la nutrition

Genève-SANA / Les travaux du Conseil exécutif de l’OMS, à sa 152e session à Genève, …