Étude : Un médicament de traitement de cancer a des effets toxiques sur les générations futures des survivants du cancer

Washington – SANA / Une étude menée par Washington State University a montré qu’un médicament de chimiothérapie peut avoir des effets toxiques sur les enfants et petits-enfants des personnes qui ont survécu du cancer.

L’étude, publiée dans la revue « I Science » qu’une expérience sur des rats mâles ayant pris l’Ifosfamide pendant l’adolescence a montré qu’ils avaient eu des petits qui avaient une maladie accrue, soulignant qu’il s’agissait de l’un des premiers résultats à montrer que la sensibilité à l’infection pourrait être transmise à la 3e génération des enfants qui ne sont pas exposés à la maladie.

Michael Skinner, biologiste à la Washington State University et co-auteur de l’étude, a déclaré que les résultats “indiquent que si un patient reçoit une chimiothérapie avec de l’Ifosfamide et a ensuite des enfants, ses petits-enfants et même ses arrière-petits-enfants peuvent être plus sensibles à la maladie”, parce que leurs ancêtres ont été exposés à ce traitement.

« Ces résultats « ne doivent pas décourager les patients atteints de cancer de suivre une chimiothérapie car cela peut être un traitement très efficace », a ajouté Skinner.

On mentionne que les médicaments de chimiothérapie tuent les cellules cancéreuses et les empêchent de se multiplier, mais ils ont de nombreux effets secondaires car ils affectent tout le corps, y compris le système de procréation.

L.A.

 

Check Also

Miqdad reçoit les lettres de créance du nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine en Syrie

Damas-SANA/La correspondante de SANA a fait savoir que le ministre des Affaires Etrangères et des …