Onze pays, dont la Syrie, condamnent les politiques de russophobie au Conseil des droits de l’homme

Genève-SANA/ Onze pays des quatre continents ont condamné, dans un communiqué conjoint, devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, la discrimination dans plusieurs pays contre les Russes et les russophones.

« Nous sommes profondément préoccupés par l’ampleur et la profondeur sans précédent de la discrimination pratiquée par les autorités de certains pays contre les Russes et les russophones ces derniers mois », a déclaré l’agence de presse Sputnik, citant les pays signataires, notant que ces pratiques discriminatoires constituent une violation flagrante de la Déclaration mondiale des droits de l’homme et des engagements des pays concernés par les chartes internationales des droits de l’homme et autres conventions internationales visant à protéger les droits de l’homme.

Les signataires du communiqué ont appelé les gouvernements des pays où règne la « russophobie » à cesser immédiatement cette hystérie et cette persécution des Russes et des russophones, et à remplir leurs obligations en matière de droits de l’homme.

La mission diplomatique russe auprès des Nations unies a indiqué que les signataires du communiqué sont : la Russie, la Biélorussie, la Bolivie, la Chine, l’Éthiopie, l’Iran, la Corée du Nord, le Myanmar, le Nicaragua, la Syrie et le Venezuela.

 

Raghda Bittar

Check Also

Les forces d’occupation arrêtent huit Palestiniens dans différentes parties de la Cisjordanie

Al Qods occupé-SANA/ Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté aujourd’hui, 8 Palestiniens dans des zones …