La milice des “FDS” oblige les propriétaires des magasins et des cabinets médicaux à payer de gros montants

Hassaké-SANA / La milice des “FDS”, soutenue par l’occupant américain, poursuit ses violations contre les habitants de la ville de Qamicheli en obligeant les propriétaires des magasins à payer de gros montants.

La milice qui œuvre pour assurer les salaires de ses hommes armés en volant les bien de la région syrienne, al-Jazira, notamment le pétrole et le blé, en collaboration avec les forces d’occupation américaines, a imposé de gros montants aux propriétaires des magasins de prêts-à-porter, d’ustensile et de bijoux, ainsi qu’aux cabinets médicaux.

Ces pratiques ont causé le mécontentement des commerçants et des artisans, qui les ont qualifiées de “violations insupportables contre les habitants”.

Citées par la correspondante de SANA dans la ville de Qamichli, des sources civiles ont indiqué que les propriétaires de plus de 160 magasins dans la ville de Qamicheli avaient fermé leurs magasins pour protester contre les gros montants qui leur avaient été imposés par la milice des “FDS” qui les collectent par force et menace.

Les sources ont fait savoir que la milice avait réclamé aux propriétaires des magasins de payer des montants sous forme d'”impôts” sur chaque appareil électrique dans les magasins de vente d’appareils électriques, et avait imposé, à chaque patient qui visite le cabinet médical, un “impôt”, lequel est pris par force du médecin propriétaire du cabinet médical.

Et les sources d’ajouter : “Les bijoutiers dans la ville ne peuvent pas exposer tous leurs bijoux, car les hommes armés de la milice des “FDS” prennent de l’argent pour chaque bijou exposé dans les vitrines des bijouteries, ce qui y a causé le recul des ventes et a obligé certains d’autres à fermer leurs magasins”.

A.Ch.

Check Also

Le vice-premier ministre omanais examine avec l’ambassadeur Miyya les relations bilatérales et les moyens de les renforcer

Mascate -SANA/Le vice-premier ministre omanais pour les Affaires de la Défense, Shihab bin Tarik bin …