L’armée et le Croissant-Rouge à Hassaké fournissent des centres d’hébergement pour les familles déplacées au centre-ville de Hassaké

Hassaké-SANA/ Pour le 3e jour consécutif, le déplacement des habitants des quartiers du sud de la ville de Hassaké vers le centre-ville se poursuit, au moment où l’armée arabe syrienne et le Croissant-Rouge les reçoivent pour les sécuriser dans des centres d’hébergement temporaire, et ce, avec la poursuite du chaos à l’alentour de la prison du lycée industriel dans le quartier de Ghoueiran, qui a connu des bombardements et des fuites des terroristes de ‘’Daech’’.

Des scènes humanitaires douloureuses pour les habitants ont été surveillés, qui se sont enfuis du terrorisme de ‘’Daech’’ d’un côté, et du bombardement et du terrorisme de l’occupant américain et de la milice des « FDS » qui lui est liée, de l’autre.

Un certain nombre d’habitants déplacés ont réclamé d’assurer le pain, l’eau, les denrées alimentaires et le soin médical, dans les zones qui n’ont pas connu des accrochages dans le quartier, et pour ceux qui n’ont pas pu sortir jusqu’à présent.

Dans le cadre des efforts déployés par la direction des Affaires sociales et du Travail, en coopération avec la branche du Croissant-Rouge arabe syrien et des associations caritatives pour sécuriser les familles déplacées et leur fournir les besoins nécessaires, le directeur des Affaires sociales, Ibrahim Khalaf, a souligné dans une déclaration au correspondant de SANA que le nombre de familles déplacées du quartier Ghoueiran jusqu’à hier soir, a atteint 2600 familles, qui se sont arrivées au centre-ville par les corridors sécurisés ouverts par l’armée arabe syrienne.

L.S./ D.Hmaiché.

Check Also

Instant par instant… le 89e jour de l’opération militaire russe spéciale pour protéger le Donbass

-La Défense russe: Destruction d’une unité ukrainienne composée d’obusiers M777 de 155 mm fabriqués aux …