Damas : Les actes menés par les forces d’occupation américaines et les milices des « FDS » à Hassaké s’élèvent au niveau de crimes de guerre

Damas-SANA / La Syrie a recondamné les actes qui s’étaient soldés par le déplacement des milliers de citoyens syriens dans le gouvernorat de Hassaké et réclamé le retrait des forces d’occupation américaines du nord-est de la Syrie et des forces turques du nord-ouest de la Syrie, estimant que les actes menés par les forces d’occupation américaines et les milices des « FDS » s’élèvent au niveau de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Dans un communiqué qu’il a publié aujourd’hui sur les crimes des « FDS » et des Etats-Unis contre les civils syriens à Hassaké, le Ministère des Affaires étrangères et des Expatriés, a fait noter : « Les gangs de « Daech » et des « FDS » ont commis ces derniers jours des massacres contre les civils et ont causé une grande destruction dans les infrastructures du gouvernorat de Hassaké », soulignant que les forces d’occupation américaines, notamment leur aviation, avaient pris part d’une manière barbare à ces crimes qui avaient coûté la vie à des civils innocents, dont des personnes âgées, des enfants et des femmes des habitants du gouvernorat qui avaient beaucoup souffert durant les années passées à cause des pratiques sanglantes de ces parties.

« Des milliers de familles ont été obligées de se déplacer avec leurs enfants pour chercher un abri sûr dans les régions contrôlées par l’Etat syrien », a-t-il dit.

Et le ministère de poursuivre : « Il est important de dire que les milices armées des « FDS » ont occupé beaucoup d’écoles de Hassaké, dont le Lycée industriel, en ont expulsé les élèves et l’ont transformé en des geôles », faisant savoir qu’elles ont également occupé des établissements économiques et administratifs, ainsi que des hôpitaux et des dispensaires dans la ville de Hassaké qui avaient été récemment détruits par les avions américains et les criminels des « FDS ».

Le ministère des Affaires étrangères a affirmé que les forces de l’armée arabe syrienne et ses alliés avaient démontré que la guerre qu’ils avaient déclenchée contre le terrorisme s’était soldée par la libération de la majorité des territoires syriens des crimes terroristes, disant : « Ce sont les Américains et leurs agents du Front Nosra et des milices qui traitent avec les terroristes».

Et le ministère de conclure : « La Syrie réclame au Conseil de sécurité d’assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales et dans la protection des civils dans le nord et le nord-est de la Syrie ».

A.Ch.

Check Also

Des hélicoptères russes détruisent des postes de commandement et des blindés des forces ukrainiennes

Moscou-SANA/ Le ministère russe de la Défense a annoncé que des hélicoptères de type /Ka-52/ …