La 1ère Rencontre d’investissement syro-iranienne passe en revue à Damas les efforts conjoints pour réaliser une complémentarité industrielle et économique

Damas -SANA / Avec une vaste participation des représentants des secteurs industriels et commerciaux en Syrie et en Iran, la 1ère Rencontre d’investissement syro-iranienne a été ouverte à Damas pour examiner les opportunités d’investissement communes à l’ombre des circonstances actuelles.

Au terme de la rencontre, les participants ont recommandé de former un comité mixte des deux gouvernements, syrien et iranien, pour surmonter les obstacles et suivre les questions proposées dans ce cadre.

Ils sont convenus d’organiser 4 salons pour vendre les produits syriens dans quatre gouvernorats iraniens, de tenir des rencontres économiques, agricoles et industrielles une fois chaque deux mois, respectivement en Iran et en Syrie et de permettre aux marchandises syriennes d’entrer dans les marchés iraniens sans taxes, et ce en soutien à l’économie syrienne pour les exporter vers les pays voisins de l’Iran.

Les deux parties se sont mis d’accord d’œuvrer pour régler les problèmes des entreprises iraniennes qui investissent en Syrie, ainsi que celui de fret terrestre via l’Irak.

Dans un discours fait à cette occasion, le président du comité commercial mixte syro-iranien, côté syrien, Fahd Darwich, a indiqué que la coopération entre les deux pays s’oriente vers la saisie des opportunités d’investissement et le transfert des technologies et des nouvelles lignes de production.

Pour sa part, le directeur des affaires techniques au ministère syrien de l’industrie, Mohannad Jarkas, a souligné l’état des installations industrielles qui ont été détruites du fait du terrorisme, afin de les investir, réhabiliter et de les remettre en service.

Les interventions des participants se sont concentrées sur la nécessité de faire connaitre au milieu commercial et économique iranien la nouvelle loi d’investissement, le développement de la coopération entre les sociétés du secteur privé dans les deux pays, l’invitation des parties iraniennes à investir dans les domaines agricole, industriel, touristique, et d’énergie renouvelable et sur l’emploi des techniques iraniennes dans ces domaines.

Le ministre de l’économie et du commerce extérieur, Mohammad Samer al-Khalil, a mis l’accent sur les expertises et les capacités des deux pays, soulignant que la coopération commerciale bilatérale n’est pas un objectif mais un moyen de réaliser davantage de coopération dans le domaine d’investissement pour parvenir à la complémentarité industrielle et économique.

Quant au ministre iranien de l’industrie, des mines et du commerce, Seyed Reza Fatimi Amin, il a exprimé la disposition de l’Iran à coopérer avec la Syrie pour résoudre les problèmes survenus, notamment aux sujets du transport, des exportations et de l’exonération des marchandises des taxes.

Lors de la rencontre les procès-verbal des réunions des comités mixtes syro-iraniens ont été signés.

L.A.

Check Also

Avortement d’une tentative de contrebande des quantités de captagon