Le ministère des AE: La Syrie appelle à nouveau certains membres du Conseil de sécurité à assumer leurs responsabilités et à prendre des mesures fermes pour empêcher la répétition des attaques terroristes israéliennes

Damas – Sana/ Le ministère des Affaires Etrangères et des Expatriés a affirmé, dans un message adressé aujourd’hui au Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies et au Président du Conseil de sécurité, que la poursuite de l’approche dangereuse agressive d’ «Israël» n’aurait pas été possible, sans l’appui illimité et continu qui lui a été apporté en particulier, par l’administration américaine.

Dans son message, dont une copie est parvenu à SANA, le ministère des Affaires Etrangères et des Expatriés a dit : ‘’Les autorités de l’ennemi israélien ont à nouveau attaqué, à 00h45 de ce vendredi le 25 décembre 2020, les territoires de la République arabe syrienne, dans une violation flagrante de la résolution n° 350 de l’an 1974 du Conseil de sécurité, relative à l’accord de séparation des forces entre les deux côtés, tout en lançant des missiles au-dessus des territoires libanais «depuis le nord de la ville libanaise de Tripoli», et qui avaient visé la zone de Massyaf dans la banlieue ouest du gouvernorat de Hama’’.

Le ministère a ajouté que ‘’Cette nouvelle agression israélienne était intervenue à la veille du jour où tout le monde célèbre la naissance du Jésus Christ et prouve une fois de plus la persistance des autorités de l’occupation israélienne à pratiquer le terrorisme d’État, dont la fréquence a augmenté récemment, en particulier après l’échec de ses attaques et de son complot, dans le but de prolonger la crise en Syrie, via le soutien apporté aux groupes terroristes armés, les partenaires d’ «Israël» dans le terrorisme, et pour empêcher l’armée arabe syrienne et ses alliés de vaincre «Daech» et le Front Nosra et d’autres groupes terroristes’’.

Le ministère a conclu son message en disant que la République arabe syrienne appelle à nouveau certains membres du Conseil de sécurité à briser l’état de mutisme adopté quand le sujet est lié à « Israël » et à assumer leurs responsabilités dans le cadre de la Charte des Nations Unies, dont la plus importante est le maintien de la paix et de la sécurité internationales, et à prendre des mesures fermes et immédiates pour empêcher la répétition de ces attaques terroristes.

D.Hmaiché

Check Also

Arrivée d’un troisième avion de secours algérien à l’aéroport d’Alep

Alep –SANA/ Un troisième avion algérien, chargé de l’aide médicale, alimentaire et humanitaire, est arrivé …