Pedersen : L’action du comité de débat de la constitution doit se poursuivre

Genève-SANA / L’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, a indiqué que les débats qui s’étaient déroulés lors des réunions du 3e round du comité de débat de la constitution seront la base pour l’action ultérieure, émettant son espoir que les délégations se mettraient d’accord sur la participation à l’ordre du jour du prochain round et définiraient la date de sa tenue.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui à Genève au terme des réunions du 3e round, Pedersen a dit que les délégations participantes avaient souligné leur attachement à se réunir pour une autre fois en vue de se baser ensuite sur les débats qui avaient eu lieu lors ce round, faisant savoir qu’il y a de grands désaccords entre les délégations participantes.

Il a affirmé que le comité de débat de la constitution est sous la direction et l’appartenance à la Syrie, indiquant que la fixation de la date de la tenue du nouveau round n’est pas la mission de l’émissaire spécial, vu que le processus appartient à la Syrie et que c’est aux parties syriennes de décider quand est-ce qu’il sera allé de l’avant.

« L’action du comité de débat de la constitution doit se poursuivre », a-t-il fait noter, assurant qu’il faut se baser sur ce qui avait été réalisé durant son action et qu’il y a un fort soutien de la part de la communauté internationale, du Conseil de sécurité et de processus d’Astana à l’action du comité.

A.Ch.

Check Also

Deux fillettes ont été blessées dans l’explosion d’une mine abandonnée par les terroristes dans la banlieue de Daraa

Daraa –SANA/ Deux fillettes ont été blessées dans l’explosion d’une mine abandonnée par les terroristes …