Extinction du feu dans la ligne de gaz arabe qui était la cible d’un acte terroriste…Ghanem: La situation retournera à la normale dans quelques heures

Damas – SANA / Les sapeurs-pompiers et les services de la défense civile ont éteint complètement le feu qui a éclaté dans la ligne de gaz arabe entre les zones de Dumeir et Adra à la suite d’une attaque terroriste à l’aube.

Le ministre du pétrole et des ressources minérales, chargé d’expédier les affaires courantes, Ali Ghanem, a indiqué que l’explosion était produite à la suite d’un acte terroriste, affirmant qu’après l’extinction complète du feu, les chantiers techniques avaient commencé les opérations d’entretien.

Il a souligné que dans les prochaines heures, les centrales seraient alimentées par le gaz et la situation retournera à la normale.

Dans une déclaration faite à SANA, Ghanem a fait savoir que la partie endommagée de la ligne de gaz arabe avait été isolée et les chantiers avaient commencé à alimenter la centrale de Nassiriya et celle de Jandar.

Pour sa part, le ministre de l’électricité chargé d’expédier les affaires, Mohammad Zuheir Kharboutli, a indiqué que le courant électrique avait retourné partiellement dans les gouvernorats syriens, dont le centre de Damas.

Dans une déclaration donnée à SANA, Kharboutli a indiqué que certaines installations vitales dans la capitale avaient été alimentée par électricité, dont les hôpitaux et certaines quartiers, alors que le courant avait retourné partiellement dans les gouvernorats de Homs et Hamas et la région côtière.

Notons que la ligne de gaz arabe alimentant la Région sud entre la zone de Doumeir et celle d’Adra dans la banlieue de Damas a fait la cible d’un acte terroriste à l’aube, ce qui a causé la coupure e l’électricité en Syrie.

L.A.

 

 

Check Also

Quelles sont les raisons de l’embouteillage aux moyens de transport en commun à Damas et dans sa banlieue ?