Source proche de la délégation nationale au comité de débat de la constitution : La délégation du régime turc veut laisser passer des agendas des régimes hostiles au peuple syrien

Genève-SANA / Une source proche de la délégation nationale aux réunions du comité chargé de débattre la constitution a affirmé que la délégation du régime turc veut laisser passer des agendas donnés et rejette l’ordre du jour dans une transgression flagrante du code de conduite adopté lors de la 1ère session, soulignant que la délégation avait également refusé aujourd’hui de venir au siège de l’ONU afin de débattre l’ordre du jour.

La source a indiqué à SANA que l’autre partie adopte l’intransigeance et l’entrave et mène les pourparlers dans les médias au lieu d’admettre l’ordre du jour de la session actuelle et de lancer le débat sur ce qui intéresse le peuple syrien.

« La délégation du régime turc tente de laisser passer via le comité les diktats de certains pays et régimes qui ne veulent pas le bien au peuple syrien et qui occupent son territoire, car les idées qu’elle avance portent atteinte à la souveraineté et à l’indépendance de la République arabe syrienne, chose absolument inadmissible de la part du groupe national », a-t-il dit.

A.Ch.

Check Also

Le ministère de la Santé : Détection de 1529 cas confirmés du Choléra et de 49 décès

Damas-SANA / Le ministère de la Santé a annoncé aujourd’hui que le nombre total de …