Mouallem : Nécessité d’exercer des pressions sur les pays qui soutiennent le terrorisme pour cesser à le faire

New York / Le vice-président du Conseil des ministres, ministre des Affaires Etrangères, Walid Mouallem, a rencontré hier soir le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, en marge des réunions de l’Assemblée Générale des Nations unies.

Lors de la rencontre, Mouallem a éclairci la position syrienne et les développements en cours, affirmant que le rôle de Ki-moon réside dans le respect des principes et des objectifs de la charte des Nations unies, ayant trait à la souveraineté des pays et à la non intervention dans leurs affaires étrangères.

Il a aussi mis l’accent sur le rôle des Nations unies dans l’obligation de leurs membres à exécuter les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le terrorisme, notamment celle N°2178 qui vise à assécher les ressources du terrorisme.

En outre, les deux parties ont discuté de la mission de l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, et de la nécessité de soutenir sa mission pour qu’elle réussisse loin de toute intervention étrangère.

En outre, Mouallem a rencontré ses homologues de Cuba, Bruno Rodriguez Parrilla, et de l’Equateur, Ricardo Patino Aroca.

Le ministre des AE a passé en revue les événements et les développements dans la région, notamment les crimes terroristes perpétrés par “l’EIIL” et le “Front Nosra”, soulignant la nécessité d’exercer des pressions sur les pays qui soutiennent le terrorisme pour cesser à le faire.

Mouallem a mis en garde contre l’éventualité de l’existence d’autres agendas de la coalition qui regroupe des pays qui avaient tramé des complots contre la Syrie et soutenu le terrorisme.

Pour leur part, les deux ministres ont souligné qu’ils informeront les pays de l’Amérique Latine de la vérité de ce qui se passe en Syrie.

R.F. / L.A.

Check Also

Les étudiants syriens en Slovaquie : L’attentat terroriste à Damas reflète la culture des réseaux extrémistes

Bratislava-SANA /les étudiants syriens en slovaquie ont affirmé que l’attentat terroriste qui avait visé l’autobus …